tete_maison

L’HISTOIRE D’UNE MAISON EXTRAORDINAIRE

Quatre siècles d’histoire. Quelle destinée fabuleuse que cet édifice qui portera le nom de Maison des Têtes dès 1724. Avant d’accueillir Eric et Marylin Girardin en 2015, elle a pourtant souvent changé de visages.

C’est en 1609 qu’Anton Burger la fait édifier sur le site de l’ancienne propriété familiale. Belle bâtisse cossue, elle doit son nom aux cent six petites têtes humaines qui ornent sa façade et font sa singularité. Alors Stettmeister (maître de la ville), Anton Burger y fait également apposer ses armoiries. La Maison des Têtes passera ensuite entre les mains de Baudoin de Lannoy, d’un nommé Monsieur Guillier (trésorier de l’extraordinaire des guerres de Sélestat), puis de Jean-Michel Stoecklin. Louée à un négociant en vin, elle deviendra en 1898 propriété de la Société de la bourse aux vins qui procédera à sa restauration. La façade du bel édifice de la Renaissance allemande, richement décorée et ornée d’un oriel sur trois étages, sera alors classée aux Monuments Historiques. Par filiation à la Société de la bourse aux Vins, le pignon de la bâtisse accueillera en 1902 la statue d’un tonnelier en bronze, œuvre d’Auguste Bartholdi.

La vraie histoire culinaire de la Maison des Têtes débute en 1901 avec la création du « restaurant des Têtes », dirigé par Gustave Ehretsmann puis repris par la famille Edel-Graff. Au décès de son père en 1929, Fritz Edel poursuit l’affaire jusqu’en 1980. La Maison change alors à nouveau de visage pour prendre celui de la famille Rohfritsch qui investira en 1996 dans la restauration des bâtiments et l’adjonction d’un hôtel.

En 2015, c’est à tour d’Eric et Marylin Girardin de devenir les maîtres de la Maison des Têtes. En lieu et place du restaurant historique ils ouvrent une brasserie et créent un nouvel espace pour accueillir le restaurant gastronomique Girardin qui obtiendra une étoile dès la première année. Blancheur immaculée, luxe discret et design épuré, le restaurant Girardin rend hommage à son héritage tout en étant résolument ancré dans son époque, tel que l’ont voulu Eric, Marylin et le duo d’architectes Aurélie Fechter et Johan Fritzell.

A vous aujourd’hui, clients de la Maison des Têtes d’écrire avec nous les prochains chapitres de son histoire.